quelle vmc hygro choisir

VMC ou Ventilation Mécanique Contrôlée : c’est un outil qui sert à renouveler l’air ambiant en extrayant l’air pollué à l’intérieur d’une habitation. En principe l’air pollué qui se trouve dans la pièce principale est transporté dans une pièce de service qui est humide. Pour la VMC hygroréglabe, il s’agit d’un système de ventilation simple flux qui peut être adapté dans une nouvelle construction comme dans une rénovation. La VMC hygro est composée de plusieurs éléments qui sont interdépendants entre eux, mais dont chacun occupe un rôle spécifique. Il existe des critères qui devront être pris en compte avant d’en choisir une. Nous allons vous aider à réussir votre choix.

Éléments constitutifs d’une VMC hygro

Dans la majorité des cas, cet équipement est généralement composé d’une entrée d’air, d’une bouche d’extraction, d’un conduit, d’un moteur VMC et d’une sortie toiture. Tous ces outils ont chacun leur place ainsi que leur rôle respectif, mais cela dépend de la configuration de la maison. Pour les pièces qui sont extrêmement occupées, le renouvellement de l’air sera plus fréquent. De ce fait, la VMC aura besoin de fonctionner régulièrement et, donc, sa performance devra être optimale. Par contre, pour les maisons moins occupées, il ne sera pas nécessaire pour le dispositif de fonctionner en permanence. Il est à noter que l’installation d’une VMC hygro est impérative dans les pièces où le taux d’humidité est élevé. Dans ce cas, lors de vos achats il est indispensable de s’assurer de la fiabilité de l’appareil en consultant sa notice. Cette dernière doit comporter la certification stipulant le respect de la norme RT 2012. Avec une VMC est plus fiable lorsqu’elle permet une évacuation d’air plus rapide, mais permet également de limiter le gaspillage.

Quel modèle choisir ?

Il existe plusieurs types de VMC hygro et elles se choisissent en fonction du taux d’humidité qui se situe dans chaque pièce. Il est à souligner que la VMC hygro est une solution idéale pour faire de l’économie, car il s’agit d’un système à basse consommation. En l’occurrence, il y a par exemple la VMC de type A qui fonctionne par régulation hygrométrique des bouches de reprise. Ce genre de dispositif convient parfaitement aux pièces où l’air est le plus pollué et plus humide dans toute la maison. Il s’agit donc de la cuisine, des toilettes ou de la salle de bain. Par ailleurs, il y a également la VMC de type B qui est typique des VMC hygro. Elle est préférée par rapport à celui qui est de type A parce qu’elle peut convenir à toutes les pièces de l’habitation. Pour ce type, les bouches d’extraction et les entrées d’air modulent leurs débits en fonction de l’humidité ambiante. Par contre, pour la VMC hygro de type A, le débit d’entrée d’air est fixe parce que les bouches d’extraction sont variables suivant l’humidité. Ce qui implique que l’installation d’une VMC hygro de type B sera toujours recommandée par rapport à celle de celui de type A dans le but de garantir l’efficacité du système.

Stéphane Écrit par :

Les commentaires sont fermés.