Des conseils avant d’acheter sa chaudière

Une chaudière est un système de chauffage central qui vous tient chaud en hiver dans votre domicile. Elle peut être à basse température, à condensation, à ventouse ou à cheminée. Vous pouvez également retrouver des chaudières à bois ou à granulés si l’on utilise des énergies vertes, à gaz ou au fuel si on se sert des énergies fossiles. Mais comment faire le bon choix? Découvrez ce mini-guide pour vous permettre d’acheter l’appareil qu’il vous faut.

Comment fonctionne une chaudière ?

La chaudière permet de chauffer toute votre habitation. C’est d’ailleurs pour cela qu’on la nomme chauffage central. La production de chaleur résulte du fait que l’eau est chauffée entre 40° et 90°. Cette chaleur sera par la suite diffusée dans un plancher chauffant ou un réseau de radiateurs à eau chaude. C’est le système habituel sauf pour la chaudière électrique. En effet, pour ce type de chaudière, le combustible comme le gaz, le fuel, le bois est brûlé dans une chambre de combustion. Vous avez le choix entre des chaudières à chauffage seul ou celles qui produisent également de l’eau chaude sanitaire.

Des conseils avant d'acheter sa chaudière

Une chaudière se compose d’un brûleur qui sert à enflammer le combustible, d’une génératrice, d’un réseau de tuyaux, d’une chambre de combustion et d’un tuyau d’évacuation des fumées. Les chaudières à bois ne sont pas dotées de réserve, par contre, les chaudières à gaz nécessitent une cuve pour stocker le combustible. Quant aux chaudières à granulés, elles sont souvent équipées de silo indépendant qui sert également de réservoir de stockage. Et les chaudières électriques ne sont dotées ni de brûleur, ni de tuyaux d’évacuation des fumées et ni de chambre de combustion.

Les différentes variétés de chaudière

Il existe la chaudière basse température, la chaudière à condensation, la chaudière à ventouse et la chaudière à cheminée. La chaudière basse température se distingue par son système de chauffage de l’eau à 40° avant de la diffuser dans le réseau de radiateurs à eau chaude ou dans le plancher chauffant. Ce type de chaudière peut être à cheminée et ainsi nécessiter un tubage du conduit pour pouvoir évacuer correctement les fumées et permettre une aération convenable dans votre maison. Mais la chaudière basse température peut également être à ventouse. Si tel est le cas, on les appelle des « chaudières étanches » et elles ne nécessiteront pas de conduit de cheminée tubé pour l’évacuation des gaz et encore moins pour la ventilation du local.

La chaudière à condensation est particulière dans la mesure où elle chauffe l’eau à 90°. Elle se distingue également par son action de condensation des fumées qui contiennent la vapeur d’eau chaude pour y récupérer l’énergie. Les eaux qui résulteront de cette condensation seront par la suite évacuées par le réseau des eaux usées de la chaudière. On appelle ce système ou procédé « chaleur latente » puisqu’il y a changement d’état d’un corps.

La chaudière étanche permet l’évacuation des fumées par un tuyau spécifique, relié à l’extérieur. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un conduit de cheminée tubé traditionnel. Un autre tuyau venant de l’extérieur permet d’acheminer l’apport d’air. Ce type de chaudière est surtout recommandé pour les habitations qui ne disposent pas de cheminée tubée.

Et enfin, la chaudière à cheminée ou la cheminée ouverte est spéciale par son tirage qui est naturel. Il faut nécessairement disposer d’un système de ventilation pour l’apport d’air dans le local où sera installée la chaudière. Elle est ouverte surtout parce que l’évacuation des fumées se fait au travers d’un conduit de cheminée tubé.

Kévin Lacroix Écrit par :

Les commentaires sont fermés.