comment fabriquer portail coulissant autoportant

Vous envisagez un portail coulissant autoportant pour l’accès de votre propriété. Ce dispositif possède de nombreux avantages. Dans la mesure où vous avez des compétences en bricolage, vous pouvez installer vous-même votre portail coulissant autoportant.

Généralités sur le portail coulissant autoportant

Un portail coulissant possède habituellement un rail fixé au sol facilitant le déplacement du vantail. La pose de ce rail requiert un sol malléable capable d’offrir une bonne stabilité. Si votre terrain ne permet pas l’installation de cet élément, vous optez alors pour un portail coulissant autoportant. Cette version du dispositif ne demande pas la mise en place d’un rail. Le vantail est suspendu pour n’avoir aucun contact avec le sol. Dans le cas d’un portail coulissant motorisé, une crémaillère supporte le battant et assure le mouvement de celui-ci. À noter qu’un système autoportant n’est pas une solution recommandée pour les battants trop imposants ou assez lourds.

Mise en place d’un portail coulissant autoportant

Aujourd’hui, les portails coulissants sont commercialisés en kit avec des pièces ou éléments prêts à poser. Vous veillez à bien choisir le modèle adapté à la structure de votre accès. Par ailleurs, vous privilégiez les enseignes qualifiées et fiables pour effectuer vos achats. Cela vous permet d’éviter les mauvaises surprises. La pose d’un portail coulissant demande d’importants travaux de maçonnerie. Ceci est aussi vrai pour un système autoportant, même si le travail est moins compliqué.

L’installation commence ainsi par le creusement de trous qui vont servir de fondation pour les deux poutres du portail. Les deux fouilles seront connectées entre elles par le biais d’une petite tranchée. Cette dernière n’a pas besoin d’être profonde, elle doit seulement proposer assez d’espace pour le câblage du système de motorisation. Point important, vous vérifiez les dimensions de votre portail coulissant autoportant avant de creuser. L’intervalle entre les fouilles doit correspondre à celle des poteaux télescopiques du dispositif. Certains distributeurs proposent d’ailleurs un gabarit pour leurs kits. Après cela, vous passez au bétonnage des trous. Une armature métallique sera placée dans chaque trou avant de couler le béton. Cela permet de renforcer la stabilité de la structure. À noter que le bout des conduits pour le câblage du système de motorisation doit sortir de la fondation bétonnée.

Après le séchage de la structure en béton, vous procédez à la fixation des poutres et du vantail. Les mesures doivent bien être relevées pour obtenir un parfait alignement. Une fois les poteaux bien stabilisés, le vantail est mis en place. Vous assurez ensuite la connexion avec la crémaillère de la motorisation de portail. Ceci fait, les différents branchements électriques sont à effectuer pour activer l’automatisme de votre portail coulissant autoportant. Ensuite, vous n’avez plus qu’à vérifier si votre installation est fonctionnelle. Les ajustements nécessaires seront réalisés dans le cas contraire. Dans la mesure où vous disposez d’un équipement complet, vous pouvez réaliser vous-même l’installation. Vous aurez toutefois besoin d’une assistance pour la coulée de béton ou encore la pose des poutres et du vantail de votre portail coulissant autoportant.

admin Écrit par :

Les commentaires sont fermés.