comment changer un element de chauffe eau

Comme tout équipement électrique, votre chauffe-eau peut donner de signes de dysfonctionnement après tant d’années de bons et loyaux services. Heureusement, pour ce genre d’équipement, soit la panne se situe au niveau de la plomberie, soit elle est d’origine électrique.

Les pannes électriques

Tout d’abord, si l’eau qui coule de votre robinet d’eau chaude était froide, c’est que la résistance de l’appareil ne l’a pas chauffé. Vérifiez si le disjoncteur n’a pas sauté. Si c’est le cas, il suffit de le réarmer. Au cas où le disjoncteur sauterait à nouveau, c’est qu’il y a un court-circuit. Il y a peut-être une fuite d’eau en contact avec les circuits électriques. Le souci ne vient pas du disjoncteur. Alors, près du groupe de sécurité se trouve le contacteur jour nuit qui allume et ferme le chauffe-eau. Essayez de le mettre en position « marche forcée » pour voir si le compteur enregistrera une augmentation de la consommation. Si rien ne bouge, le problème est à chercher du côté du thermostat. Tournez le bouton de réarmement pour le réenclencher. Vérifiez à nouveau le débit de puissance sur le compteur. Si tout se met en marche, votre problème est résolu, sinon il faut s’appliquer à tester le thermostat en mode hors circuit.

Si après le test, votre thermostat ne présente aucune défaillance, c’est que la résistance est hors service. Dans le cas où, l’eau de votre chauffe-eau est trop chaude. L’anomalie vient très probablement du thermostat. Il suffit de le tester. Si la panne est confirmée, il faut le remplacer avec un modèle semblable.

Les pannes hydrauliques

Si votre robinet d’eau chaude se met à ne plus couler ou que votre groupe de sécurité ne fonctionne plus, là, c’est une panne de plomberie. Faites plutôt appel à un plombier pour le diagnostiquer. Si votre chauffe-eau en lui-même fuit, il va peut-être devoir être remplacé en entier.

Si la fuite se situe au niveau de la bride, le joint est sans doute en cause. Dans ce cas, il vous suffit de vidanger votre cuve et de remplacer l’ancien joint par un neuf. Enfin, si l’eau coule des raccordements, c’est souvent un souci de joint. Coupez l’arrivée d’eau avant de vous atteler au remplacement.

Comment tester et changer le thermostat ou la résistance d’un chauffe-eau ?

En premier lieu, vous devez couper l’alimentation électrique et débrancher les connecteurs du thermostat. Posez fermement les pointes du testeur sur les contacts du thermostat. Si vous ne constatez pas de continuité, il vous sera nécessaire de le changer.

Il est possible de le vérifier l’état de la résistance avec un multimètre. Débranchez tous les connecteurs de la résistance. Mettez votre multimètre en position Ohmmètre. Placez les deux pointes du testeur sur chaque borne de la résistance, afin de vérifier qu’il y a une continuité. Là, vous devez avoir une valeur, sinon la résistance de votre chauffe-eau est hors service. Changer ses deux éléments est facile. Procure-vous les mêmes références. Serrez fermement les vis du nouveau thermostat pour éviter l’échauffement des contacts électriques.

admin Écrit par :

Les commentaires sont fermés.